Aller au contenu
Accueil » Blog Infos Graphisme » Les principes de Mayer, vous connaissez ? De l’efficacité de vos vidéos.

Les principes de Mayer, vous connaissez ? De l’efficacité de vos vidéos.

Toutes les matières et technologies présentent des listes de « lois » et « principes » ayant pour but de résumer les règles principales à respecter pour une efficacité maximale. « Les lois de Gestalt », « les 12 règles d’ergonomie », … A notre époque où la vidéo prend de plus en plus d’importance en communication, en apprentissage, il m’a semblé nécessaire de rappeler les principes de Mayer très utilisés en pédagogie audiovisuelle.

Mayer a identifié 10 principes à respecter pour une utilisation efficace des ressources multimédias.  « Efficace » doit ici s’entendre dans un sens propice à la compréhension et à la mémorisation. 

Le principe de multimédia

Le principe multimédia souligne que les apprenants apprennent mieux l’information si celle-ci est présentée verbalement avec des éléments d’animation ou de texte plutôt qu’un unique commentaire oral.  

Le principe de modalité

Le principe de modalité, qui est étroitement lié au multimédia, va plus loin et reconnaît que l’animation visuelle fonctionnera mieux avec la parole qu’avec le texte. Par conséquent, nous serons plus enclins à utiliser des images que des mots-clés. Néanmoins, ceci ne sera pas toujours possible. On sera alors plus attentif à utiliser des mots-clés simples plutôt que des phrases complètes. 

Le principe de cohérence

Selon le principe de cohérence, les apprenants assimileront mieux le contenu si les éléments qui le composent sont effectivement étroitement liés aux concepts abordés. Par conséquent, dans la vidéo, il est préférable d’éviter les arrière-plans, les images décoratives ou tout autre élément qui n’est pas lié aux concepts abordés. Essayez également de vous limiter aux informations essentielles. En d’autres termes, visez un minimum de contenu pour un maximum de sens. En ergonomie, on dit « Less is More ».

Less is More.

Le principe de signalement

Une application du principe de signalisation consiste à mettre en évidence, pour attirer l’attention, des informations importantes. Cela aide les apprenants, visuellement, verbalement ou par écrit, à hiérarchiser les informations.

Le principe de redondance

Un apprenant captera mieux l’information s’il y a, dans la manière dont elle est présentée, une redondance entre deux canaux.  Le plus efficace est de présenter un élément oralement et de l’accompagner d’une illustration visuelle (image). L’information orale et l’information imagée doivent exprimer la même chose, c’est ce que l’on entend par « redondance ». Attention toutefois à ne pas pousser cette redondance trop loin. Un descriptif oral accompagné d’une animation visuelle ET d’éléments textuels sera moins efficace car trop d’informations simultanées et de nature différente sont présentées. 

Le principe de segmentation

Le principe de segmentation postule qu’un contenu découpé en plusieurs petites séquences, ou de manière générale dont la structure est claire, sera plus facile à assimiler. En lien avec ceci, on considère généralement qu’une vidéo ne devrait pas dépasser les 6 minutes.

Le principe de pré-entraînement

Selon le principe de pré-entrainement, une préparation préalable au contenu de la vidéo favorise la compréhension chez l’apprenant. Ainsi, des explications préliminaires, une table des matières de la vidéo ou énonciation des principes de base importants sont autant de moyens de favoriser l’assimilation du contenu par le spectateur. 

le principe de personnalisation

Selon le principe de personnalisation, le style informel sera mieux compris que le style formel. Il est donc important que l’orateur de la vidéo s’adresse aux spectateurs en se mettant à leur niveau. Cependant, ce style formel ne doit pas être exagéré.

Enfin, selon les deux derniers principes, lorsque les éléments liés sont présentés de manière cohérente, la compréhension est favorisée. Il est autant important de veiller à rapprocher ces éléments dans le temps (principe de contiguïté temporelle), que géographiquement (principe de contiguïté spatiale). Pour la contiguïté temporelle plus spécifiquement, il est très important que les éléments illustrant le commentaire audio apparaissent de manière synchronisée avec ce commentaire. Pour la contiguïté temporelle plus spécifiquement, il est très important que les éléments illustrant le commentaire audio apparaissent de manière synchronisée avec ce commentaire.

Il est très difficile (voire impossible) de respecter scrupuleusement ces dix principes dans une même vidéo, mais se rapprocher de ces éléments structurels rendrons vos vidéos plus impactantes et plus efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn