Aller au contenu
Accueil » Blog Infos Graphisme » L’importance du brief dans le processus créatif d’un site web

L’importance du brief dans le processus créatif d’un site web

Que ce soit pour une application interne ou site extranet, le brief est une synthèse des besoins de l’entreprise qui fait appel à un freelance ou à une agence.C’est le premier élément essentiel, issu d’un ou plusieurs entretiens, sur lequel le prestataire va s’appuyer afin de comprendre l’environnement de l’entreprise : ses valeurs, son marché, ses concurrents, ses clients, ses prospects, ainsi que ses objectifs (le brief sers également à comprendre les besoins profonds de l’entreprise et à délimiter correctement le projet).

Un brief correctement réalisé apportera certainement des recommandations pertinentes de qualité. Parfois réalisé et transmis par le demandeur, c’est bien souvent au freelance ou à l’agence de le réaliser dans le cas des projets plus modestes.

Le brief est le résultat d’un moment d’échange et son contenu reste très variable selon les cas. 

Il peut être très long dans le cadre de gros projets, et relativement court pour des projets plus modestes. Néanmoins, il reste la base de la collaboration et doit être réalisé avec application.

Quelles sont les informations à recueillir pour établir un brief convaincant ?

Il faut être clair et précis, et ne laisser aucune place à la supposition. Après la rédaction de ce brief, une présentation orale peut permettre de lever le moindre doute.

1- Le contexte

Recenser les informations générales sur l’ entreprise comme son histoire, ses équipes, sa philosophie, ses valeurs, son (ses) offres (produits, services), sa présence numérique, sa zone de chalandise…

Le cas échéant, observer ce qui a déjà été fait dans l’entreprise en termes de communication, sur quels supports, quand, avec quel budget et pour quels résultats. 

2- La concurrence

Lister les informations concernant la concurrence permet de mieux caler son projet, soit en s’en inspirant, soit en s’en éloignant: 

  • Qui sont-ils ? Comment communiquent-ils ?
  • Quelles sont leurs offres ? Comment sont-elles présentées ?
  • Quelles sont les zones d’activités et zones de chalandises ?
  • Utilisent-ils les réseaux sociaux ? A quel rythme ?

Pour positionner un projet, un diagramme de SWOT peut être envisagé.

 4- La cible

Il faut bien comprendre le public ciblé par le projet. Est-ce une application interne de gestion de commandes ? Une boutique en ligne ? Un site vitrine ? Autant de possibilités, autant de fonctionnalités.

Le vocabulaire employé, les manipulations, la navigation… ne seront pas les mêmes selon que l’on s’adresse en interne à des collaborateurs ou en externe à des prospects. Plus tard, des personas pourront être réalisés pour améliorer la connaissance des prospects / clients.

5- Les objectifs

Définir des objectifs clairs et quantifiés (ex : progression, part de marché, durée dans le temps) vous permet de définir au mieux la recommandation à mettre en œuvre.

Les objectifs peuvent être de plusieurs ordres :

  • de notoriété, d’image, de sympathie
  • de connaissance d’une marque, d’un service ou d’un produit
  • de positionnement sur un nouveau marché un produit ou d’un service
  • de déstockage (opération de solde, promotion) ;
  • etc.

6- Les contraintes

Les contraintes d’une entreprise peuvent être nombreuses et peuvent être liées à plusieurs facteurs, comme :

  • Les contraintes du calendrier
  • Les réglementations du produit
  • Les obligations légales dans un pays
  • Des spécificités techniques, de mode d’utilisation
  • etc.

Il faut également prendre en compte d’autres facteurs techniques : le client connaît-il le monde du Web ? A-t-il des compétences techniques ? Qui fera les mises à jour du site, qui s’occupera de rajouter du contenu ?

Le choix d'une charte graphique
Parler de la charte graphique pendant un brief client

7 – L’identité graphique

L’entreprise a-t-elle des besoins graphiques : logo, choix de couleurs, Typo, visuels, conseils…

Le demandeur a-t-il vu sur le Web des sites qui lui plaisent, qui pourraient inspirer le sien ? Dans ce cas, il convient de lui demander de le(s) présenter. Et on peut en profiter pour checker les fonctionnalités, l’organisation des infos et comprendre les attentes exactes. Le client a-t-il déjà choisi le nom du site ? Le nom de domaine ? Un slogan ? Quel hébergement pour le site ?

Quel positionnement (image et prix) sera donné au projet ?

Que doivent penser les internautes en arrivant sur le site ? (de préférence en hiérarchisant des idées comme « le site inspire confiance », « le site est agréable », « c’est exactement ce qu’il me faut », etc.).

Vers quelles actions devront être orientés les visiteurs qui arrivent sur le site web ? « Call to action »)

8 – Le contenu

Il est important de savoir dès à présent qui rédige le contenu, qui décide de la présentation de l’information; si des visuels sont fournis : seront-ils dans une qualité suffisante ? A quel moment seront transmis ces éléments ?

9- Le Budget et les délais

Définir un budget est indispensable pour qu’une agence puisse vous présenter un plan, un programme et des stratégies correspondant à vos attentes. D’autre part, le budget est tout aussi essentiel pour mettre en place des actions exécutables.

Le choix des supports pertinents, la mise en place de la production d’une campagne ne peuvent être définis que dans le cadre d’un budget prédéfini. La transparence s’impose à ce sujet, quitte à signer une clause de confidentialité.

Sources photos : Envato Elements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn